Attribuer à la marche des tâches simples

Un essai vidéo illustrant la marche de 17 km de l’Éboueur Sauvage le long des routes rurales à partir du village de San Romano jusqu’au site d’enfouissement au nord de San Carlo (Mercato Saraceno, Italie). Durant la marche, l’Éboueur Sauvage ramassait les déchets au bord de la route et déposait des marqueurs sous forme de vases commémoratifs le long de son chemin. Les balises sont des amphouteilles, la forme hybride d’une amphore et d’une bouteille de plastique moulée dans la cire d’abeille.

Le projet a été créé durant une résidence à RadArt à San Romano (Italie) dans le cadre d’un échange d’artiste international avec La Chambre Blanche (Québec). Pour en savoir plus sur ce projet et sur Attribuer à la marche des tâches simples, visitez :

voir le projet

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *