Contrainte Anthropique

En traçant les contours d’un site d’enfouissement couvert de Sherbrooke (Québec), l’Éboueur Sauvage fait des allers-retours sur la périphérie visuelle de la butte créée par des années d’ordures accumulées. Le site d’enfouissement municipal est l’un des nombreux artéfacts résiduels et l’une des contraintes anthropiques qui ponctuent le paysage tel un monument anonyme de l’activité humaine. Ce site inauguré dans les années 1950 desservait la ville de Sherbrooke et les environs. Il a été mis en arrêt vers 2010. Il est toujours attentivement surveillé.

Plus d’information disponable sur Sporobole website.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *